Yasmine Tamara: «Tranquil»
Universal Suisse, Zurich, le 24 octobre 2003.

376526Yasmine Tamara est en train de mûrir un talent comme il en grandit rarement dans nos contrées. La jeune femme, jusqu'ici voix féminine de groupes comme Grand Mother's Funck ou Funky Brotherhood, connue au plus des initiés, se propose, dès son premier album, de jeter l’étonnement dans le monde musical. Dotée d’une voix modulée, qui se sent à l ’aise dans divers genres, elle vient de réussir un album d’une grande variété, qui commence par du triphop atmosphérique, cherche le chemin de mélodies de comédie musicale, se repose dans l’acoustique sur quelques ballades jazzy, flirte avec de la pop de qualité pour finir par faire donner les grands sentiments avec l’orchestre à cordes. Bref: dans «Tranquil», Yasmine Tamara n’est pas réductible à une sonorité définie, elle va où son cœur l’emporte et vit intensément ses rêves musicaux avec tous leurs effets secondaires. Cette diversité n’a pas que des aspects positifs à une époque ou les stratèges du marketing ne jurent que par l’unidimensionalité systématique. Mais Yasmine Tamara, qui avait dès ses jeunes années un timbre évolué d’artiste expérimentée, peut se permettre de nager à contre-courant.

Label: Universal

Rolf Wyss, trad. S. Bresson

24.10.2003